1. English
  2. Français
  1. English
  2. Français

Économies et dépenses de rénovation de cuisine avec Scott McGillivray

En matière de dépenses lors de rénovations de la cuisine, les généralisations peuvent poser problème. Ce qui compte pour une personne peut sembler superflu pour une autre, surtout que ce n’est pas tout le monde qui adore la popote. Malgré tout, lorsqu’il est question de rendement du capital investi (RCI), certains éléments importent plus que d’autres. Voici, selon moi, les catégories où on peut se permettre de faire des économies et celles où on devrait investir.

Économisez sur le carrelage
Il y en a qui me contrediront parce qu’ils veulent un carrelage qui sort de l’ordinaire, mais des beaux carreaux de bonne qualité, ça se trouve à prix raisonnable, alors à mon avis, mieux vaut économiser ici et investir dans le comptoir. Cela dit, si vous tombez en amour avec des carreaux dispendieux, faites-en une attraction dans une petite superficie et entourez le tout de carreaux abordables. Essayez d’utiliser des carreaux hors de prix pour toute la cuisine et vous verrez la montée fulgurante du prix de vos rénos!

Dépensez sur les comptoirs
Si votre budget le permet, les comptoirs de pierre de qualité sont imbattables. Ils sont durables, offrent un excellent RCI et ils sont superbes. Comme on traite durement les comptoirs (impacts, dégâts, entailles, etc.), cela vaut vraiment la peine d’investir dans une surface qui tiendra le coup. Si vous hésitez à faire votre choix, jetez un coup d’œil à mon article sur les avantages et inconvénients des matériaux de comptoirs les plus populaires (en anglais).

Économisez sur les armoires
Les armoires sur mesure sont géniales si vous en avez les moyens, mais si vous essayez de couper dans les dépenses, il n’y a aucun inconvénient à acheter du préfabriqué. Ces armoires de format standard (en vente dans plusieurs grands magasins) se sont beaucoup améliorées et vous pouvez désormais vous procurer de belles armoires de qualité à une fraction du coût de celles sur mesure. Vous pouvez même leur donner une apparence « sur mesure » en posant des moulures ou en ajoutant des pièces de fixation de bonne qualité. Autrement, envisagez de remplacer les armoires par des étagères. Si la vaisselle à découvert ne vous gêne pas, c’est un excellent moyen d’économiser.

Dépensez sur les pièces de fixation
Étant donné qu’on utilise constamment les boutons d’armoire et de porte, cela vaut la peine d’en acheter des bons, que vous aimez utiliser. J’ai pour mon dire que tout ce que l’on touche régulièrement dans une maison devrait être agréable. De plus, lorsque les pièces de fixation semblent démodées et endommagées, c’est toute votre cuisine qui prend un coup de vieux. Comme c’est un investissement relativement modeste, permettez-vous une folie avec les pièces de la meilleure qualité possible.

Économisez sur l’évier
Pas de doute : les éviers en voient des vertes et des pas mûres. Mais malgré cela, il ne doit pas obligatoirement coûter les yeux de la tête, surtout si c’est un évier sous plan. Les bons modèles en acier inoxydable de quelques centaines de dollars, qui sont à la fois durables et attrayants, ne manquent pas. Pourquoi acheter au-delà de vos moyens?

Dépensez sur le robinet
Comme pour les pièces de fixation des armoires, la différence entre un bon et un mauvais robinet est tangible. Ne manquez pas d’en acheter un de robuste qui fonctionne bien. Je recommande aussi un modèle rétractable pour faciliter le lavage de la vaisselle.

Économisez sur l’éclairage
L’éclairage de la cuisine est très important en matière de sécurité, de fonctionnalité et d’esthétique, mais heureusement, on peut respecter ces critères sans trop dépenser. En autant d’avoir suffisamment d’éclairage direct et indirect aux bons endroits, vous pouvez augmenter votre RCI. Jetez un coup d’œil sur mes conseils d’éclairage de cuisine (en anglais) pour plus de renseignements.

Dépensez sur les électroménagers
Étant donné que vous utilisez vos électroménagers tous les jours, il vous en faut qui tiendront le coup. Non pas que vous devez vous procurer des modèles haut de gamme débordant de caractéristiques que vous n’utiliserez jamais, mais cela vaut la peine d’acheter des appareils de qualité qui ont de bonnes garanties. Et oui! Je vous suggère de dépenser un peu plus pour l’acier inoxydable. Il est assez polyvalent pour convenir à toutes sortes de styles et je doute fort que cette esthétique se démode de sitôt.

Économisez sur le plancher
Ce qu’il y a de génial pour les planchers de cuisine, c’est qu’il est inutile d’acheter du haut de gamme pour obtenir un bon rendement. Les carreaux et les planchers de bois franc ont la cote, mais le vinyle, le linoléum, le liège et le stratifié sont tous de bonnes options qui ne compromettront pas votre RCI. Assurez-vous simplement que vous arrêtez votre choix sur un style qui se marie bien au reste de la cuisine (armoires, comptoirs, carreaux, etc.) et, si l’étage est à aire ouverte, avec les autres « pièces ».

Les rénovations peuvent coûter très cher et il s’en faut de peu pour dépasser son budget. Par contre, si vous connaissez les éléments où vous pouvez vous permettre d’économiser et ceux où il vaut mieux dépenser, vous arriverez à créer une cuisine efficace et élégante, sans compromettre votre RCI.